Focus sur la Quinzaine de l’Apprentissage

de | 17 mars 2017

La Normandie œuvre en faveur de l’apprentissage

Du 9 au 22 mars, la Quinzaine de l’apprentissage retentit en Normandie.

Dès la fin 2016, un plan normand de relance de l’apprentissage avait été dévoilé par Hervé Morin, président de la Région et dans le cadre de ses visites sur le terrain, David Margueritte, vice-président en charge de la formation et de l’apprentissage était venu au CFA BPF, Centre de formation d’apprentis de la boulangerie pâtisserie française, de Rouen.

Ainsi pour augmenter de 50 % le nombre d’apprentis d’ici 2021, ce plan se décline autour de 23 engagements et 5 axes :

  • Mieux répondre aux besoins de la Normandie en matière d’apprentissage
  • Changer l’image de l’apprentissage
  • Mieux accompagner les apprentis
  • Inviter les entreprises à recourir à l’apprentissage
  • Adapter l’offre et la carte des formations normandes.

Source :  www.normandie.fr/presentation-du-plan-normand-de-relance-de-lapprentissage (plan complet 2016-2021 en téléchargement )
Et aussi : www.normandie.fr/lapprentissage-voie-dexcellence

Cette quinzaine affiche un message fort
« L’apprentissage, une voie d’excellence ! »
et invite au dialogue sous la forme de “Parlons-en”.

Le positionnement original du CFA BPF

A Rouen, au sein de l’INBP, l’apprentissage a fait son entrée il y a plus de 20 ans, sous la forme de la création du CFA BPF, avec le soutien de la Région Haute-Normandie.

Aujourd’hui deux formules sont proposées : en un an, la préparation au CAP boulanger ou au CAP pâtissier, selon un rythme d’alternance centre de formation-entreprise, tous les quinze jours.

L’originalité du CFA BPF repose notamment sur son recrutement national, exclusivement post-bac. Sa création avait été motivée par une forte intuition largement confirmée depuis : le marché de l’emploi dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie serait friand de ces profils. La promesse initiale reste toujours d’actualité :

« Avec le CFA BPF, révélez votre talent et osez devenir qui vous êtes »

Les enquêtes au fil des ans montrent que les apprentis du CFA BPF intègrent majoritairement le secteur après la formation, apprécient la mobilité géographique en France et à l’international, et exercent leur activité sous des formes variées, parfois inattendues en s’engageant par exemple dans l’humanitaire. Ces jeunes sont nombreux à s’illustrer dans des parcours professionnels remarquables, en créant par exemple des entreprises de renom. Deux anciens du CFA BPF détiennent le titre de Meilleur Ouvrier de France. De quoi appeler de nouvelles vocations !

La Quinzaine de l’Apprentissage au CFA BPF

Dans le cadre de cette quinzaine, de façon symbolique, le four à pain a été rallumé dans la cour de l’INBP et c’est dans un climat convivial que les apprentis du CFA BPF, boulangers et pâtissiers, se sont réunis dans un esprit de découverte et de partage.

Le four à bois tout en symbolisant une tradition ancrée dans notre patrimoine rappelle l’importance de la transmission de ces métiers. Il renvoie à un usage, certes devenu rare, mais qui pourtant indéfectiblement fait toujours rêver. Les produits fabriqués à cette occasion avaient ce goût d’exception, lié au plaisir des passions partagées.

Visiter le CFA BPF et confirmer son choix

Mieux encore qu’une opération Portes ouvertes, c’est toute l’année sur rendez-vous que les candidats au CFA BPF, âgés de 16 à 25 ans peuvent visiter les locaux à Rouen, avant de confirmer leur inscription. Ils bénéficient ensuite d’une aide dans leur recherche d’entreprise. Condition d’entrée : être titulaire d’un bac.

Le CFA BPF côté employeurs

Les employeurs sont les bienvenus au CFA BPF. Indispensables dans le dispositif, ils jouent un grand rôle pendant l’année de formation. L’équipe pédagogique du CFA BPF a à cœur de nouer avec eux des relations propices à l’épanouissement et à la progression continue des jeunes.

Enfin, coup de pouce au niveau des aides : au-delà des 1000 € minimum par année de formation versés par les Régions, un complément annuel de 1000 € par apprenti supplémentaire par rapport à l’année passée, et de façon cumulative 1000 € de plus si ce dernier a plus de 18 ans (une aide spécifique à la Normandie).


Renseignements complémentaires au 02 35 58 17 99


Télécharger

Préparation au CAP boulanger (pdf)
Préparation au CAP pâtissier (pdf)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

77 − = 68